Quel statut juridique pour votre activité de location de matériel ?

27 novembre 2023
Frédérique Josse

Avec Lokki, pilotez votre activité de location d'équipements en toute sérénité.

En savoir plus
Guide : Comment se lancer dans la location de matériel ?
Télécharger gratuitement

Vous rêvez de lancer votre propre business de location de matériel ? Auto-entrepreneur, micro-entreprise, société et entreprise individuelle… On sait que choisir le bon statut juridique peut être un casse-tête. Pas de panique, on est là pour vous guider dans ce labyrinthe administratif ! 😊🔍

1️) La location de matériel, une véritable tendance de marché !

Les entreprises spécialisées dans la location de matériel sont de véritables moteurs du marché et de l’économie, face à l’urgence climatique, à l’inflation et à l’évolution de la demande des consommateurs. Location de machines agricoles, d'équipements industriels, de matériel informatique, d’évènementiel, d’équipement sportif, ou encore d’outils et de machines de jardinage, de motoculture.. Cette activité joue désormais un rôle central. Certains secteurs demeurent cependant assez cycliques, notamment la location de matériel pour le BTP,  dépendant des fluctuations du marché de la construction neuve. 🏗️💻

Pour les entrepreneurs aspirant à créer leur entreprise de location, la rédaction d'un business plan est une étape déterminante. 📈 Ce plan doit proposer une analyse approfondie du marché, détailler les activités de l'entreprise, et tenir compte des particularités du statut juridique choisi. Qu'il s'agisse d'un statut de micro-entrepreneur ou d'une activité libérale, la réflexion sur le chiffre d'affaires prévisionnel et la projection des prestations de services sont des éléments clés. 🤔💡

Le marché de la location s'étend également aux particuliers, qui représente encore une petite part de cette activité. Dynamique et en lien avec l’actualité, la location de matériel est une activité de plus en plus concurrentielle, surtout avec l’arrivée dans le marché de la grande distribution. 🛒💼 Ainsi, les entrepreneurs doivent anticiper ces défis et explorer des créneaux spécifiques comme la location entre particuliers pour se démarquer. 🚗🏠

Le choix du statut juridique, qu'il soit une entreprise individuelle, une auto-entreprise ou une société, doit être parfaitement aligné sur le projet entrepreneurial. Les contrats de location, pour des voitures ou du matériel spécifique, nécessitent une rédaction minutieuse pour éviter d'éventuels litiges. En parallèle, le développement de la location longue durée, notamment dans l'automobile, ouvre de nouvelles perspectives stimulantes pour les entrepreneurs. 🌟

Bref, le marché de la location offre un terrain fertile pour les entrepreneurs, mais le succès repose sur une planification stratégique minutieuse, comprenant une analyse approfondie du marché, une adaptation aux tendances changeantes, et une réflexion sur le choix du statut juridique en parfaite harmonie avec le projet entrepreneurial. 🌐📊

Contenu Gratuit Téléchargeable
Guide : Comment se lancer dans la location de matériel ?
En savoir plus

2️) Les différents statuts juridiques pour une entreprise de location de matériel

Les entreprises de location de matériel peuvent adopter divers statuts juridiques selon leurs besoins et leur structure. Voici les statuts les plus couramment choisis :

La micro-entreprise

🆒 Avantages

  • Gestion allégée : comptabilité et fiscalité
  • Idéal pour ceux privilégiant la simplicité administrative et fiscale
  • Charges sociales calculées sur le CA
  • Pas de TVA à déclarer

⚠ Inconvénients

  • Plafonds de chiffre d'affaires
  • Limitations sur les dépenses déductibles
  • Imposition directe des revenus
  • Pas de récupération de TVA
  • Couverture sociale limitée

2. La société

🆒 Avantages

  • Pour des projets ambitieux, la création d'une société peut être stratégique.
  • Elle offre une structure plus complexe, mais aussi plus flexible.
  • Elle Sépare clairement le patrimoine professionnel et personnel, elle assure une meilleure protection.

⚠ Inconvénients

  • obligations administratives plus complexes
  • coûts de création et de gestion plus élevés
  • responsabilité limitée qui peut parfois restreindre l'accès au crédit
  • Imposition distincte de celle du dirigeant

3. 🏠 L’Entreprise Individuelle en nom propre (EI)

🆒 Avantages

  • L'EI est idéale pour les entrepreneurs individuels, parce qu’elle offre une véritable simplicité administrative.
  • Elle permet surtout de protéger le patrimoine personnel en affectant des biens à son activité professionnelle

⚠ Inconvénients

  • Attention : le chef d'entreprise est responsable sur l'ensemble de son patrimoine personnel en cas de dettes professionnelles.
  • Elle est très complexe en matière de cotisations sociales.
  • Les prélèvements mensuels forfaitaires entraînent des ajustements parfois difficiles à gérer sur la base des bénéfices réels de l'année.

4.🏦 L’Entreprise individuelle à responsabilité Limitée (EIRL) :

🆒 Avantages

  • L'EIRL permet au chef d'entreprise de distinguer son patrimoine personnel de celui de l'entreprise, offrant ainsi une protection en cas de difficultés financières.
  • Elle conserve la simplicité administrative de l'EI tout en ajoutant une dimension de protection du patrimoine.
  • L'entrepreneur peut choisir le régime d'imposition (micro-entreprise ou réel) qui convient le mieux à son activité.

⚠ Inconvénients

  • Bien que moins complexe qu'une société, la gestion de l'EIRL peut être plus contraignante que celle d'une entreprise individuelle classique.
  • La responsabilité reste engagée vis-à-vis des dettes professionnelles, même si le patrimoine personnel est protégé.

5. 🤝 EURL (SARL à associé unique) ou SARL

🆒 Avantages

  • La SARL est adaptée aux structures de taille modeste, parce qu’elle offre la possibilité d'avoir plusieurs associés.
  • L'EURL est une SARL à associé unique, elle permet donc une certaine souplesse pour les entrepreneurs individuels.
  • Les associés ne sont responsables qu'à hauteur de leurs apports en capital.
  • L’EURL protège le patrimoine personnel des associés

⚠ Inconvénients

  • La protection limitée aux apports en capital expose l'entrepreneur à une certaine responsabilité personnelle.
  • Les bénéfices sont imposés au niveau de l'associé unique, ce qui peut influencer le régime fiscal et la charge financière
  • La gestion administrative est plus lourde

6. 🔄 La SAS (Société par Actions Simplifiée) ou SASU (SAS Unipersonnelle)

🆒 Avantages

  • Flexibilité intéressante : le dirigeant, assimilé-salarié, évite la Sécurité sociale pour les indépendants (ex RSI).

⚠ Inconvénients

  • Un peu plus coûteux que les autres régimes
Contenu Gratuit Téléchargeable
Modèle - Contrat de Location pour loueur de matériel
En savoir plus

3️) Quels critères pour choisir le statut juridique ?

Le choix du statut dépend de divers facteurs, y compris la structure financière de votre activité de location de matériel et vos préférences en matière de gestion et de protection du patrimoine.

1. 💼 Nature de l'activité

- Pour une activité de services secondaires, le statut micro-entreprise peut être votre allié.

- Si votre activité nécessite des contrats solides, envisagez l'entreprise individuelle (EI, EIRL) ou une société. Attention garde aux activités réglementées !

2. 🤝 Associés :

- Des partenaires en vue ? SARL ou SAS sont des choix judicieux.

- Partenaire conjugal ? Le statut du conjoint-collaborateur est envisageable dans la plupart des cas, sauf en SAS/SASU.

3. 🤵 Statut Personnel :

- Vous avez un patrimoine ou êtes marié sous le régime de la communauté universelle ? Un statut à responsabilité limitée (EIRL ou société) serait le bienvenu.

- Vous êtes au chômage et voulez conserver vos allocations ? Optez pour une société qui offre la possibilité de fixer une rémunération à zéro.

4. 🌐 Investissements :

- Pour limiter votre responsabilité face aux investissements, pensez EIRL ou société

- Évitez la micro-auto-entreprise pour des investissements importants

5. 📈 Nombre de clients :

- Si votre chiffre d'affaires prend son envol, optez pour une EI ou une société.

6. ⚖️ Niveau de risque :

- Des risques personnels ou physiques à prendre en compte ? La SAS ou SASU offre une protection via le régime général de la sécurité sociale.

- Risques liés à l'exploitation ou à l'immobilier ? Une société peut être la solution.

7. 🚀 Évolution ou revente de l'activité :

- Pour une activité en constante évolution, les statuts de société sont à privilégier.

- Si la revente de votre activité est une perspective, la SAS ou SASU peut offrir des avantages fiscaux.

La dernière, mais pas la moindre 🧘
Votre personnalité en tant qu'entrepreneur
=> Si vous êtes hésitant, commencez en douceur avec le statut de micro-entreprise.
Contenu Gratuit Téléchargeable
Modèle - Business Plan pour activité de location de matériel
En savoir plus

Découvrez comment Lokki peut vous aider 🤝

Découvrez comment simplifier votre activité de location d'équipements, et gagner du temps en magasin en automatisant vos tâches administratives.
Le tout sans aucune commission !