Lokki 2050 : pourquoi acheter sera bientît totalement has-been 😜

Frédérique Josse
6 Avril 2023

Avec Lokki, pilotez votre activité de location en toute sérénité

En savoir plus
Suivez Lokki sur :

Tu veux faire ton shift Ă©cologique ?

ArrĂȘter de penser : “Oh l’enfer, l’apocalypse is coming”.

Imaginer ton propre récit. Créée ton avenir désirable.

C’est ce qu’on a fait chez Lokki. On s’est prĂȘtĂ© au jeu avec la Fresque des nouveaux rĂ©cits.

La Fresque des nouveaux récits, c'est quoi ? 
Je vous explique bla bla bla

Une fois qu’on avait bien analysĂ© tout le bordel qui se passe dans notre cerveau (et dans notre sociĂ©tĂ©) :

  • Tous ces biais cognitifs qui nous empĂȘchent de changer nos comportements
  • Toutes ces peurs limitantes qui nous font nous sentir illĂ©gitimes quand on parle climat
  • Toutes ces envies contradictoires qui ne vont pas du tout dans le sens de l’environnement, mais plutĂŽt dans la poche des gourmands Gafam.

Une fois qu’on avait remis tout ce petit rĂ©cit capitaliste Ă  plat, on a mis les mains dans le cambouis. On a Ă©crit le rĂ©cit de Lokki pour un monde dĂ©sirable.

Je vous le décris vite fait ?

‍

Et si on prenait la plume pour Ă©crire notre avenir ?

Si on se racontait notre propre utopie, histoire de se bouger pour qu’elle devienne rĂ©alitĂ© ?

C’est le petit jeu auquel on s’est prĂȘtĂ© avec ClĂ©ment, pour la Fresque des nouveaux rĂ©cits et ClĂ©ment Chevalier.

Je vous explique đŸ€“.

Vous le savez, tout notre imaginaire, nos rĂȘves, nos comportements, notre pensĂ©e sont modelĂ©s Ă  partir des rĂ©cits qu’on entend depuis tout petit :

✏ RĂ©cits mythologiques
✏ RĂ©cits historiques
✏ RĂ©cits nationaux
✏ RĂ©cits religieux
✏ RĂ©cits familiaux

et tant d’autres encore


C’est d’ailleurs la chose qui distingue l’humanitĂ© des animaux !

L’idĂ©e de la Fresque des rĂ©cits, c’est de reprendre un peu le power sur tout ce marasme.

1ïžâƒŁ Se rĂ©-approprier son pouvoir d’agir en se crĂ©ant ses propres rĂ©cits.
2ïžâƒŁ Faire sauter les verrous socio-cognitifs qui freinent le changement en Ă©crivant des futurs dĂ©sirables.
3ïžâƒŁ Bref. Être acteur de notre avenir par la construction d’alternatives aux normes sociales obsolĂštes.

Pourquoi ?

Parce que les récits qui nous ont façonné, majoritairement emprunts de culture capitaliste, sont malheureusement aussi en train de nous dévorer :

→ Consommer toujours plus pour ĂȘtre heureux
→ Accumuler les richesses pour acquĂ©rir un statut social enviable
→ PossĂ©der, possĂ©der et encore possĂ©der, pour mieux exister

Nous, chez Lokki, on est porteur d’un modĂšle plus dĂ©sirable, liĂ©e Ă  l’idĂ©e de la sobriĂ©tĂ©.

Alors, Ă  l’heure oĂč le Giec nous met rĂ©guliĂšrement des coups de pieds aux fesses pour qu’on agisse, on s’est dit qu’il Ă©tait utile d’aller au bout des choses.

De proposer un récit, utopiste, certes, mais pas irréalisable. Et surtout désirable.

Le voici

Nous sommes en 2023. Lokki s’est donnĂ© une grande mission : faciliter la location d’équipement pour dĂ©mocratiser l’expĂ©rience de location durable et accessible Ă  tous.

Pourquoi ?

Parce qu’on est convaincus que la sobriĂ©tĂ© passe par le fait d’arrĂȘter d’acheter, au profit de l’économie d’usage : je loue quand j’ai besoin, pas plus, pas moins.

Parce qu’il n’est pas question de se priver, d’arrĂȘter de vivre, mais au contraire de retrouver le contact avec :

  • La nature
  • Le kif
  • Les gens qu’on aime
  • Le temps pour soi
  • Le mouvement

Vous mĂ©langez tout ça, vous obtenez juste l’EXPÉRIENCE :

  • en surf
  • en vĂ©lo
  • en rando
  • Ă  voile
  • qu’importe du moment qu’on sort de chez soi et qu’on VIT UN MOMENT de KIF

On pourrait appeler ça la sobriété heureuse, non ?.

Pour mener à bien sa mission, Lokki a deux leviers d’actions :
1ïžâƒŁ Faciliter la location d’équipements des professionnels vers les particuliers
2ïžâƒŁ Convaincre les particuliers de la location

On voit grand. On vise, pour 2030 :

→ 10 000 loueurs sur notre plateforme
→ 10 Millions de Françaises et français ayant dĂ©jĂ  un Ă©quipement grĂące Ă  Lokki

Parce qu’on est persuadĂ©s que la location peut changer le monde, on a lancĂ© un mĂ©dia pour diffuser un message de transition heureuse : c’est facile de crĂ©er des expĂ©riences de loisirs Ă  moindre coĂ»t, avec la location.

On est en 2030. Les citoyens sont convaincus. Louer n’est dĂ©sormais plus un acte isolĂ©. C’est la NORME, pour tout ce qui concerne les loisirs et l’équipement ponctuel.

‍

Mais Lokki veut aller encore plus loin pour “faire sa part”, comme disait Pierre Rabhi. Parce que les experts du Giec continuent Ă  nous mettre la pression pour que le monde entier fasse son SHIFT ECOLOGIQUE.Notre dĂ©fi est de convaincre les politiques pour comprendre que ce modĂšle peut cohabiter, voire, Ă  terme, remplacer le modĂšle Ă©conomique actuel, basĂ© sur la possession de chaque individu et la surconsommation.

Alors, on s’est dit qu’il fallait aller plus loin, tout en restant proche et local.

On a donc investi des locaux, pour proposer des expĂ©riences de partage conviviales et crĂ©er des communautĂ©s Lokki, sortes de plateformes d’échanges vivantes.
On a loué des perceuses chez la Poste pour recréer du lien dans beaucoup de territoires.
On a aidé la SCNF a louer ses  vélos à la sortie des gares et les offices de tourisme à offrir des nouvelles expériences.

TrĂšs vite, il y a eu un boom de la location.

Pour accompagner cet essor, on s’est dit qu’il fallait Ă©duquer Ă  la location : Alors on a crĂ©Ă©e la plus grande communautĂ© d’entraide pour la location : par exemple, je loue une tondeuse, mais je ne sais pas m’en servir ? Je peux demander Ă  Jean-Michel l’expert de m’aider !

Objectif : rapprocher les gens pour démocratiser les loisirs partout en France et dans le monde.
‍
En 2028, on a Ă©tĂ© profondĂ©ment Ă©mus par l’ampleur de l’engouement autour de notre problĂ©matique. La possession n’est dĂ©sormais plus un idĂ©al pour la jeune gĂ©nĂ©ration.

TrĂšs vite, le sujet a Ă©tĂ© portĂ© par des associations de consommateurs jusqu’à l’assemblĂ©e.

BientĂŽt, les dĂ©putĂ©s ont votĂ© l’interdiction de la vente des Ă©quipements de matĂ©riel occasionnel.

La prochaine étape sera le Parlement européen.

À partir de dĂ©cembre 2030, tout s’est emballĂ©. Le basculement que nous avons toujours souhaitĂ© est arrivĂ© : la location est devenue la norme.

La plupart des enseignes se sont transformĂ©es, mais elles ont dĂ» se former, se rĂ©organiser, notamment Ă  la rĂ©paration. Nous les avons aidĂ©s Ă  faire cette transformation. Chez nous, c’était l’euphorie, tous les CS Ă©taient prĂȘts Ă  onboarder tous les magasins Ă  la location !

Peu à peu, les particuliers se sont tous piqués au jeu : ils sont venus déposer leur matériel pour les faire entrer dans la boucle vertueuse que nous avions démocratisé.

Suivez-nous sur Instagram
Vous voulez-en savoir plus sur la location 📊
Instagram